parti...

Publié le par Za

Ouvert, reposé.

Repris, emprunté, réemprunté.

parti...

De ces livres auxquels on ne cesse de penser, dont le charme perdure après qu'on l'ait refermé. Et même si on ne l'a partagé avec aucun minuscule de son entourage parce qu'il ne l'est plus, minuscule. Il m'aurait fallu un mignon cobaye de dix-huit mois, un petitou de deux ans à tout casser pour lui montrer l'oiseau qui est là, l'oiseau qui part mais va revenir, obligé.

parti...parti...
parti...parti...

Un bordeaux profond, le bleu turquoise léger, le papier épais et doux, les découpes simples, tout cela coule de source. Le texte est teinté de la mélancolie des balades du dimanche, on court dans les feuilles, on piste l'oiseau, on va rentrer, on va revenir, le chat suit de près, au cas où... On est planté devant l'arbre. Attends encore un peu !  Il revient, et si c'était un autre ?

Il y a tellement dans cet album, tant de choses dans si peu de moyens, tant de sentiments dans un dispositif minimum. J'en suis restée baba et attendrie. Et j'y suis revenue. Sans me lasser.

Parti...

Jeanne Ashbé

Pastel, L'école des loisirs

2011

Commenter cet article

pépita 28/02/2014 21:17

Testé (souvent !) avec des minuscules...et toujours la même poésie dans ce moment de partage autour de cet album magnifique...

sophie/vicim 23/10/2013 23:38

Je le note afin qu'il atterrisse dans notre bibliothèque !

Za 27/10/2013 18:01

Oui, un album qui se pose en voletant sur l'étagère ;)

pépita 23/10/2013 21:19

Un album dont je ne me lasse pas et qui parle aux tout-petits d'une façon incroyable...pour l'avoir partagé encore et encore avec des minuscules comme tu dis, la magie opère, le silence s'impose alors, ils ne sont plus là, eux non plus, partis...

Za 27/10/2013 18:01

J'imagine ce joli moment...
des bises Pépita !

L'or rouge 23/10/2013 13:02

Tout à fait poétique... Les tout petits devraient adorer cet album... Bisous Za, bonne semaine

Za 27/10/2013 18:00

Ballade dans le vent, on cueille de quoi fabriquer une couronne d'automne, le soir tombe vite, on rentre, on se prépare des tasses fumantes... un dimanche soir comme tu dois les aimer ! des bises à toi aussi miss !