les pigeons du Luxembourg

Publié le par Za

Et voilà qu'au détour d'un catalogue, je craque pour cette couverture.

les pigeons du Luxembourg

La tête des pigeons... Etonnés, apeurés, ahuris. Les pigeons du Luxembourg, qui plus est. Les pigeons parisiens donc, honnis, détestés, gavés, adorés. Coursés par une gamine aux cheveux jaunes, à la robe bleue. Le titre joue des boucles, sert de perchoir. Et de tout cela se dégage un charme délicat que la lecture ne fera que confirmer.

les pigeons du Luxembourg

Les cousins des champs rendent visite aux cousins des villes le temps du Salon de l'agriculture à Paris. Et, lorsqu'on est perdue sur le macadam, qu'est-ce qui ressemble plus à un pigeon qu'un autre pigeon, qu'est-ce qui est plus rassurant, plus familier que la bestiole qu'on a l'habitude de nourrir tous les jours ? Au jardin du Luxembourg, Manon découvre, joue et se lance avec les autres enfants dans une chasse au pigeon où sa débrouillardise fera des merveilles.

les pigeons du Luxembourg

Voici un album tout en sourires, une ligne claire de bon aloi d'où émergent les deux couleurs associées à la petite Manon, le gris des ailes des pigeons. Les illustrations d'Arthur Le Diouris soulignent le texte sans l'alourdir, esquissent les décors. Les enfants courent, les pigeons volent, on suit l'histoire à ras du sol ou du haut d'une branche. Pas de message à deux balles non plus : on est bien à la campagne, certes, mais rien ne dit que les pigeons sont malheureux à Paris. On change de vie le temps d'une découverte, on retourne chez soi, on reviendra sans doute. D'autant qu'un brin de magie s'est peut-être mêlé à la promenade...

Les pigeons du Luxembourg

Dorothée Noyon & Arthur Le Diouris

L'école des loisirs, mars 2014

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

neppo 28/02/2017 13:06

Heu mon doigt à fourchette...
je disais donc la loi et la littérature ... Peut-être verra-t-on bientôt en exergue du Petit Poucet:" rappel aux jeunes lecteurs: il est totalement interdit d'égorger ses enfants (et de nourrir les pigeons)."

neppo 28/02/2017 13:01

Je rappelle à tous les commentateurs que dans cet album on ne voit personne nourrir les pigeons (si si j'ai relu).
Quand on rappelle à la

King of All 21/07/2014 11:22

Je rappelle à tous les vieux et à tous les marmots que depuis 5 ans, il est interdit de nourrir les pigeons à Paris sous peine d'amende (de 183€ à 450€). Des affiches le rappellent dans tous les parcs, merci de les respecter.
Y'en a qui protestent ? Et pourquoi pas élever des moustiques dans votre appartement pendant que vous y êtes ?
Rhaaaaaaaaaa

Za 03/08/2014 23:08

Mets au pot ta mie...
Reçois officiellement toute ma reconnaissance pour ta participation à la tenue morale et intellectuelle de ce blog.

King of Mesopotamia 02/08/2014 21:48

Une semaine, pfffff.
Allez, zette, mets au pot ta mie !
(et en bon français sans oublier les liaisons s'il vous plait...)
T'as raison, c'est de la mort qui tue, heureusement que je suis là pour élever le niveau de ce blog ;-)

Za, princess of nothing 26/07/2014 10:39

Je vois où tu veux en venir mais je cherche le jeux de mots de la mort qui tue et qui finit par "mie"...

King of All 25/07/2014 21:39

Ah oui, bien sûr, je vois, c'est dans la région où il ne te reste que la croute de ton pain !

Za 25/07/2014 12:56

C'est pourtant simple : tu vois le tigre et l’œuf rate.

bizette-s !!!!!

King of All 25/07/2014 00:51

J'ai décroché, j'ai beau être un géographe pointu, faut que tu m'expliques, mais je suis pas prévenu quand y'a un nouveau commentaire, c'était mieux à l'époque d'avant (bis) ;-)

Za 22/07/2014 10:55

Ont-ils précisé qu'on ne pouvait absolument pas réussir un œuf au plat pendant qu'un moustique nous harcèle ?
(réponse au prochain commentaire, tu vas voir, ça vole haut - mais seulement pour les géographes un peu pointus)

King of All 22/07/2014 00:11

Après le tigre du platane il y a une dizaine d'années, voici venu l'ère du moustique tigre. Je te raconte pas dans 10 ans, il parait qu'il se prépare une invasion de pigeons tigres, et je tiens ça de source sûre de par la cousine de ma voisine qui l'aurait appris par une amie très chère qui aurait vu un documentaire scientifique sur le sujet sur TF1. Je te raconte pas dans quelle époque on vit...

Za 21/07/2014 21:36

Il fallait que ce soit dit.
(L'image du moustique est atrocement parlante en ce moment, je trouve...)