Zita, la fille de l'espace #3

Publié le par Za

Zita, la fille de l'espace #3

Ici Za, qui vous parle en direct du fond de l'armoire... Je me suis réfugiée dans ce recoin obscur afin de pouvoir vous parler du troisième tome de Zita, la fille de l'espace. Les effluves que vous percevez n'ont rien à voir avec les gaz d'échappement d'un quelconque vaisseau spatial. C'est de la naphtaline.
Je n'ai que peu de temps pour vous dire tout le bien que je pense de ce roman graphique. En effet, une horde d'enfant - sans s, il n'y a n'a qu'un - rôde, à la recherche du précieux objet.
- T'es oùùùù ?

Voici donc le troisième tome qui clôt les aventures de Zita, petit bout de fille sans super pouvoirs particuliers, si ce n'est un courage et une loyauté envers ses amis franchement hors du commun. Et une bonne dose d'inconscience aussi, il faut le dire. Mais c'est une héroïne et les héroïnes, c'est comme ça.
- T'es là ?
- Non !

Zita, la fille de l'espace #3

Au début de cette histoire, Zita est envoyée dans un cul de basse fosse par le maître des oubliettes, un affreux de la pire espèce qui, avouons-le, ne semble pas savoir à qui il s'attaque. Car Zita est une dure à cuire.
Pourquoi Fiston 1er est-il devenu fan de Zita, pourquoi a-t-il si facilement contaminé son entourage ?
- Allez, c'est pas que pour moi !
- T'avais qu'à pas le lui promettre ! J'ai une chronique sur le feu, moi !

Zita, la fille de l'espace #3

Zita se lit facilement, dans tous les sens du terme : images et texte. L'essentiel, dans une économie de moyens tout sauf réductrice. Le dessin de Ben Hatke est efficace et même si je ne raffole pas de la mise en couleurs. Son sens du mouvement embarque tout : ça saute, ça court, ça virevolte dans tous les sens ! Et même si l'omniprésence d'onomatopées parfois redondantes m'a un peu gênée, ce troisième et dernier tome clôt la série en forme de feu d'artifice.
- Clang ! Grrrr... CHOOM !
- Ne te fatigue pas, je n'ai pas peur !

Zita, la fille de l'espace #3

Ce serait donc la fin des aventures de Zita - je ne veux pas y croire, Fiston 1er  balaie même cette idée d'un revers de la main dédaigneux. Mais s'il faut en finir, autant que ce soit dans une explosion de créatures nouvelles, squelette déjanté - et désossé, tas de chiffons doté de la parole et d'un sens de l'humour assez particulier, robots, affreux, bestioles, tout un bestiaire interstellaire franchement réjouissant.
- Je peux, ça y est ?
- Ouais, tiens ! Tu n'auras qu'à le ranger avec les deux autres, dans TA bibliothèque !
Et merci qui ?
Voilà. Zita s'en est allée vers de nouvelles aventures, de nouveaux rayonages... Mais jusqu'à quand ?

Zita, la fille de l'espace #3

Zita, la fille de l'espace
tome 3
Ben Hatke
Rue de Sèvres
septembre 2014

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nosamislesmots 04/11/2014 19:26

Elle a l'air super cette BD! Je crois que je vais me lancer dabord dans la lecture du premier tome...
PS: j'adore le design de ton blog!

Za 05/11/2014 16:02

Bonne lecture alors, et merci de ta visite ;-)

King of Bush of AllLong 01/11/2014 20:47

Le problème de ne plus être prévenu des commentaires,
c'est que la communication avec le mythe a été interrompue,
elle n'a pas dû voir que je m'étais à nouveau exprimé…

Faut vraiment trouver un truc pour être prévenu des nouveaux commentaires !

(je sais, je ne me sers de ton blog que pour faire de la communication personnelle,
mais n'oublie pas que ça fait quand même monter tes statistiques,
regarde, au moins 15 clics ce soir, et ça, c'est top, non ?)

The King, tout simplement 07/11/2014 23:41

Visiblement, y'a que la détenteuse du blog qui a le droit à ce privilège...
Ou alors, y'a une ruse qu'il faudrait m'expliquer !
En attendant, tu peux aussi me prévenir si il y a du nouveau sur nos échanges ;-)
Merci et bizettes !

Za 02/11/2014 11:22

C'est bizarre parce que lorsque je te réponds, je suis prévenue par mail de mes propres réponses... Redondant, non ?
Je vais cependant prévenir my mythe de ta réponse !
BiZette !