sauvage

Publié le par Za

sauvage

Celui-là n'a même pas eu le temps de rejoindre les rayonnages de la librairie. Il est passé presque  directement du carton de livraison vers mon Cabas hypnotisé par deux grands yeux.

sauvage

Soyons honnêtes, je l'avais aperçu dans sa britannique version et je l'attendais de pied ferme. La voilà donc, la sauvage écarquillée, estampillée Autrement, la dernière fournée peut-être. Une couverture mate au dos toilé dont seuls les yeux et le titre se détachent, lisses et brillant. Une merveille cette couverture ! De quoi regretter encore plus - si c'était possible - la disparition d'Autrement Jeunesse, de quoi pester encore.

sauvage

Personne ne se souvenait du jour où elle était arrivée là. Mais chacun sut aussitôt qu'elle était faite pour vivre dans les bois.

Un peu comme Mowgli mais en plus punchy. Parce qu'elle déborde de vie, notre enfant sauvage. Et que je me peigne avec les renards, et que je pêche avec les ours, et que je roupille dans un arbre creux... Chaque page tournée verra votre maxillaire inférieur tomber d'un cran tant les dessins d' Emily Hughes fourmillent de malice. C'est un festival végétal foisonnant de détails délicieux, de bestioles - le cousinage entre ces ours et ceux de Benjamin Chaud saute aux yeux.

sauvage
sauvage
sauvage

Jusqu'au jour où notre petite sauvage rencontre deux animaux étranges et autoritaire, le mâle étant visiblement de l'espèce des psychiatres. Cette apparition donne lieu à un décalage image/texte tout à fait accessible aux plus jeunes, une tranche de rigolade à partager. D'autant que commence alors chez les deux créatures aux moeurs si étranges, une tentative d'acclimatation à la fois drôle et douloureuse qui met notre héroïne dans des états de rage peu communs....

sauvage

Cette ode à la liberté, à la différence, à l'authenticité est franchement réjouissante !
Et miss Emily Hughes est assurément une dessinatrice à suivre.
D'urgence !

Sauvage
Emily Hughes
Flying Eye Books, Nobrow Ldt, 2013
Autrement Jeunesse, 2014

Quelques liens pour aller plus loin et se régaler encore :
le blog d'Emily Hugues
sa page FB
l'article de Mélanie de la Soupe de l'Espace
l'article de Maria Popova du blog (excellentissime) Brain Pickings
la page d'Emily Hughes sur le site de la maison d'édition Flying Eye Books
d'autres images sur Cartoon Brew

logo challenge albums 2015

Publié dans albums, Emily Hughes, Autrement

Commenter cet article

Le Lapin Blanc 27/01/2015 11:47

Merci pour cette chronique qui m'a encouragée à chercher cette petite "Sauvage" dans les rayonnages... Quelle tristesse de savoir que cette belle maison d'édition va bientôt disparaître - mais, heureusement, pas les livres qu'elle a déjà fait naître !

Za 07/02/2015 18:26

en effet, il ne faut pas oublier que c'est Autrement qui, en premier, a traduit et fait connaitre notre cher Gruffalo en France !

L'or rouge 22/01/2015 12:32

En effet, le regard de la couverture est terriblement accrocheur... La dernière image est très drôle, un psychiatre, vraiment ?!! ;0)

Za 07/02/2015 18:24

oui, vraiment ;o)

anne(tte) 20/01/2015 20:09

Oh, je ne savais pas pour Autrement Jeunesse... je suis tellement déçue, c'est une maison d'éditions que j'aime beaucoup ! Et ce n'est certainement pas cet album-ci qui va me faire changer d'avis. J'espère que les livres déjà publiés continueront d'être édités... (snif, quand même).

Za 07/02/2015 18:24

En attendant, ils continuent d'être distribués. J'avoue avoir fait quelques achats au cas où...
Je suis atterrée à l'idée que Pettson et Picpus puissent disparaitre des bibliothèques françaises !