le fils de l'ombre et de l'oiseau

Publié le par Za

le fils de l'ombre et de l'oiseau

Bois de rose, bois de sang et de santal...
Je ramènerai la forêt où elle est née...

Cette histoire débute sur l'île de Pâques avant de s'envoler, au sens propre, vers le continent sud-américain, l'Amazonie, la Patagonie - comment se lasser de l'adjectif patagon... Une femme-oiseau, un homme sans ombre tout droit sorti d'un roman, une jeune fille à huit doigts, un chiffonnier manchot, Butch Cassidy... Des personnages pétris d'étrangeté peuplent ce roman d'aventure et de poésie.

Croisant son visage par-dessus son épaule, Pawel la surprend en admiration devant le ciel. La ballet des nuages, la fuite d'un oiseau lointain.
- Pas encore, finit-il par dire. Ici c'est la pampa. Les ciels patagons seront encore plus beaux que ceux-ci.

Une forêt à replanter, le rêve fou de voler comme les oiseaux, le fleuve qu'on lit comme un livre, la révolution, les chevauchées incertaines... Le temps transforme les parcours en mythes et les générations défilent, liées par des promesses qui engagent une vie entière.
On se laisse immerger dans cette épopée intime, racontée en une nuit sous un arbre par deux frères au bord de venger leur père. On vole, on galope, on laisse file les années.
La petite musique d'Alex Cousseau se construit à travers des romans d'au-delà des mers, de livre en livre, Je suis le chapeau, Les trois vies d'Antoine Anacharsis, une galerie des beaux personnages, de mondes en construction.

Alex Cousseau
le fils de l'ombre et de l'oiseau
rouergue, collection doado
2016

Commenter cet article

Violette 27/05/2016 17:58

LE Alex Cousseau? :) chouette!

Za 03/07/2016 21:12

Lui-même ! (répondit-elle un mois plus tard...)