la légende de Momotaro

Publié le par Za

Comment vous dire, comment vous expliquer sans abuser des superlatifs, que j'aime le travail de Paul Echegoyen ? Qué travail ? Son art, ouais !
De ce monsieur, vous n'avez pu louper Le bal des échassiers. Vous ne l'avez pas loupé, hein ? Puis il y eut Baba Yaga, tout de dentelle et d'entrelacs... Le Cabas ayant l'admiration tenace, je guettais patiemment - mais pas trop - l'arrivée d'un nouvel album de monsieur Paul - ça lui va bien, monsieur Paul, non ? Et le v'là !

la légende de Momotaro

Momotaro est tout d'abord une suite d'images vertigineuses, somptueuses et chacune mérite qu'on s'y arrête. Ce qui pourrait, avouons-le, ralentir la lecture et irriter un chouïa le lecteur avide de connaître la suite la suite de l'histoire. Lecteur à qui je répondrais simplement : "Lâche ce livre, minuscule adoré, je te le rends demain. Comment ça, j'avais promis de te laisser le lire en premier ? T'es sûr ? Non, mais c'était avant. Avant que je ne l'ouvre." Sachez que l'adulte amoureux d'albums jeunesse se doit à un minimum de mauvaise foi pour survivre. Sinon il peut aussi avoir recours à la menace, mais bon. Ceci dit, je pense maintenant que cette attitude a sans doute contribué au fait que Fiston 1er tienne le livre pour un objet précieux et désirable entre tous. Mais je digresse.

la légende de Momotaro

Momotaro, donc. Et le talent immense de Paul Echegoyen, la palette des couleurs, l'infinité de verts, les bleus qui se mettent à flamboyer à l'approche de l'île des diables. Et le héro, taillé à la serpe qui évolue dans une nature d'estampe, généreuse et stylisée.

la légende de Momotaro

Momotaro est une légende du folklore japonais, l'histoire d'une espèce de Tom Pouce né d'une pêche pour faire le bonheur d'un couple âgé et sans enfant. Il grandit terriblement, devient un colosse au coeur tendre, toujours prêt à rendre service, même lorsque le seigneur, qui ne doute de rien, lui demande d'aller ratatiner les démons de l'île des diables.
De cette histoire de facture classique, Margot Rémy-Verdier tire un texte élégant et fluide, dont le narrateur ne se dévoile pas immédiatement. Récit à la première personne, présent de narration, choix des mots, tout concourt à rendre l'histoire proche, évidente. La présence bienveillante d'animaux - un chien, un singe et un faisan - accompagne l'épopée de Momotaro. L'histoire se pare alors de quatre héros intrépides, à égalité.

la légende de Momotaro

Une belle histoire d'entraide désintéressée, à lire tout petit pour s'immerger dans les grandes images de Paul Echegoyen. Cette somptueuse légende de Momotaro installe le dessinateur parmi les plus grands - si ce n'était déjà fait.

La légende de Momotaro
Margot Rémy-Verdier & Paul Echegoyen
Marmaille & compagnie, 2016

logo challenge albums 2015
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

IMD 12/07/2016 12:37

Découvert au festival de Bd de Billère, sa région le Béarn!!, ma fille Lou 10 ans est faaaaaaaaaaaaaaannnnnnnnnnnnn!!!!! Bravo à cet artiste!!

Za 18/07/2016 23:30

Eh bien, Lou a très bon goût, et nous aussi, on est faaaaaaannnnnnn !!!!

JANE 12/07/2016 12:10

Je suis heureuse comme une maman très fière de voir que PAUL est reconnu par rapport a son travail,oui il a fait et fait de beaux livres jeunesse ainsi que des splendides dessins,j'aimerais tellement qu'il en vive et qu'il ai la chance de rencontrer une personne au niveau professionnel qui puisse le porter en haut de l'affiche,merci pour ses compliments,je pense qu'il les apprécie autant nous sa famille

Za 18/07/2016 23:33

Oh mais quel plaisir de lire votre commentaire ! Nous sommes nombreux à admirer le travail de Paul et à militer, voire fatiguer tout le monde, pour le faire connaitre. Mais je crois que c'est en très bonne voie, non ? Et devant tant de talent, ce ne serait que justice !
Merci en tout cas de votre passage par ici et je vous embrasse, voilà.

Moka 11/07/2016 15:53

Aveu honteux: je ne l'ai jamais lu. Et je suis subjuguée par l'univers graphique.

Za 18/07/2016 23:28

Il n'est jamais trop tard pour bien faire ;)
Bonnes vacances et bonnes lectures !

celina 11/07/2016 15:05

Alors j'ai tout loupé de ce monsieur, je ne le connaissais pas jusqu'à présent mais je vais me rattraper ; demain, je fonce à la médiathèque, ils ont Baba Yaga.
Quelles merveilles tu as dans ton cabas, il est magique !

Za 18/07/2016 23:27

Eh oui, le Cabas est magique, tout comme les dessins de Paul Echegoyen ;)
Baba Yaga vaut le détour, certes, mais essaie aussi de mettre la main sur le Bal des Echassier, une splendeur graphique et une merveille de sensibilité !