all you need is love

Publié le par Za

 

Sur l'amour, on a tout lu. Maintes fois on a cru atteindre l'universel, la quintessence. On a voulu croire en Roméo et Juliette. On a pleuré Tristan et Iseult. On s'est retourné pour contempler Eurydice une dernière fois. On a serré les dents avec Abélard. Mais dans la vraie vie, on n'y comprenait toujours rien, que dalle, nada, nothing, que couic. Un vrai désastre !

Puis vint Alex Cousseau qui posa LA question.

 

511tDgVn+pL. SS500

A cette question existentielle, il existe plusieurs niveaux de réponse, dont une, cruciale, touche à la verticalité de l'animal, car il faut savoir qu'un rhinocéros amoureux penche. D'autant que ce délicieux animal est amoureux d'un colibri. Un colibri fin et léger. Et alors ? Le colibri ne serait pas contre cette idée. Peu importe les différences ! Le colibri et le rhinocéros échangent des regards qui en disent long, découverte, complicité... Jusqu'au jour où... Mais qu'est-ce qu'elle fait là, cette mouche ?

 

lire-relire-3-6583-copie-1.JPG

 

J'ai aimé les illustrations malicieuses de Nathalie Choux, leur fraîcheur, leur malice. Le texte d'Alex Cousseau est une perfection du genre, touchant et plein d'humour. 

 

Ce rhinocéros-là est amoureux.

Il est très très amoureux.

Ca ne se voit pas bien,

parce que souvent les rhinocéros font la tête.

(Si. Ca se voit un peu à son oeil, un tout petit peu.

Oui. Un petit pli inhabituel, une lueur de joie.)

 

lire-relire-3 6578

 

On peut très bien dire qu'on est amoureux en silence.

Par exemple avec les yeux. Ou avec le corps.

(Oui, ben justement, ce rhinocéros-là continue

de pencher carrément à droite...)

 

Je laisserai le mot de la fin à Petitou qui, refermant l'album, conclut doctement : "La mouche qui le suit partout, c'est comme dans Charles à l'école des dragons !" [du même Alex Cousseau]

Tu seras critique littéraire, mon fils !

 

 

Un rhinocéros amoureux pèsent-il plus lourd qu'un rhinocéros tout court ?

Alex Cousseau & Nathalie Choux

éditions Sarbacane, 2007

 

 

 

ca2012big

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Margotte 20/04/2012 11:14


J'aime les questions existencielles lorsqu'elles sont si bien illustrées... trop mimi la bestiole !

Za 21/04/2012 00:35



Oui ! On aimerait être un colibri... Ou une mouche.



Violette 19/04/2012 20:45

ah Petitou a déjà tout pigé! et je lui souhaite d'être critique littéraire (j'en rêve, bien sûr!!)

Za 21/04/2012 00:36



Il a un sens du détail qui confine parfois à l'inquiétant...


Comme beaucoup d'enfants, ceci dit.


Mais en ce moment, il se passionne pour l'élection présidentielle ! Sans rire.



Syl. 19/04/2012 19:23


Jamais trop, ça te sert d'insecticide contre les poux.

Za 21/04/2012 00:32



Et sur les rosiers, ça boulotte du puceron toute la journée !



Syl. 19/04/2012 19:04


L'amour le rend léger comme une coccinelle.

Za 19/04/2012 19:21



Et c'est tellement joli, les coccinelles !


Y en a plein le jardin en ce moment...


Tout plein !


Trop ?


AAAAAAAHHHHHH !



l'or des chambres 19/04/2012 12:38


(et la question de Petitou prouve que nos enfants sont plus attentifs encore qu'on ne le croit.... tout est dans les détails )

Za 19/04/2012 19:03



J'adore cette mouche ! Je vais maintenant chercher si c'est un hasard où un personnage récurrent chez Cousseau ! Et parès, je fais un mémoire ! 


"De l'importance de la mouche dans l'oeuvre d'Alex Cousseau"



l'or des chambres 19/04/2012 12:37


Le titre, j'adore.... C'est vraiment une question philosophique  !! Et tellement charmante....

Za 19/04/2012 19:01



Purement philosophique ! Et tu verrais les oeillades qu'ils s'échangent, c'est irrésistible !



jeneen 18/04/2012 23:50


J'a-dore ! celui-c i est pour moi ! je n'en parle mêm pas à jen (euh si, allez !)


biz

Za 19/04/2012 19:01



Je lui répèterai-euh !



christine 18/04/2012 16:39


waouw, ça donne envie de se jeter toutes affaires cessantes dans la première librairie et de se plonger dans ce petit livre !

Za 19/04/2012 19:00



C'est un vrai coup de coeur !


déjà, rien que le titre et la couverture...



Syl. 18/04/2012 16:20


Oh non ! Il est comme une coccinelle...

Za 19/04/2012 18:59



C'est à dire ?