au café du canal

Publié le par Za

C'est ça, des fois, de ranger le bureau !

On retombe sur d'anciennes choses, des cassettes audio, par exemple. Oui, ces machins fragiles qui parfois s'entortillaient dans les têtes de lecture, ruban marron à jamais inécoutable. Celle-là, j'ai dû la chouchouter, elle est toujours impeccable. Et pour cause. Elle renferme une des plus belles chansons que je connaisse. Un texte superbe, tout de retenue, d'infinie pudeur...

 

 

La musique est parfaite, la sobriété de l'arrangement d'une fragilité touchante.  L'interprétation de Pierre Perret, dont on croit entendre les larmes retenues, en embuscade au fond de la gorge, est bouleversante. Il se balade, funambule, aérien, élégant, brûlant. Il y a si longtemps que je ne l'avais entendu, ce Café du Canal. Ne me dites pas qu'il vous laisse de marbre, je ne vous croirais pas ! 

 

Chez la jolie Rosette au café du canal
Sur le tronc du tilleul qui ombrageait le bal
On pouvait lire sous deux coeurs entrelacés
Ici on peut apporter ses baisers
Moi, mes baisers je les avais perdus
Et je croyais déjà avoir tout embrassé
Mais je ne savais pas que tu étais venue
Et que ta bouche neuve en était tapissée

 

La chance jusqu'ici ne m'avait pas souri
Sur mon berceau les fées se penchaient pas beaucoup
Et chaque fois que je tombais dans un carré d'orties
Y avait une guêpe qui me piquait dans le cou
Pourtant ma chance aujourd'hui elle est là
Sous la tonnelle verte de tes cils courbés
Quand tu m'as regardé pour la première fois
Ma vieille liberté s'est mise à tituber

 

On était seul au monde dans ce bal populeux
Et dans une seule main j'emprisonnais ta taille
Tes seins poussaient les plis de ton corsage bleu
Ils ont bien failli gagner le bataille
J'aime le ciel parce qu'il est dans tes yeux
J'aime l'oiseau parce qu'il sait ton nom
J'aime ton rire et tous ces mots curieux
Que tu viens murmurer au col de mon veston

 

Et je revois tes mains croisées sur ta poitrine
Tes habits jetés sur une chaise au pied du lit
Ton petit coeur faisait des petits bonds de sardine
Quand j'ai posé ma tête contre lui
Dieu, tu remercies Dieu ça c'est de toi
Mais mon amour pour toi est autrement plus fort
Est-ce que Dieu aurait pu dormir auprès de toi
Pendant toute une nuit sans toucher à ton corps

 

Chez la jolie Rosette au café du canal
Sur le tronc du tilleul qui ombrageait le bal
On pouvait lire sous deux coeurs entrelacés
Ici on peut apporter ses baisers

 

Les Ogres ne Barback ne s'y sont pas trompés, qui ont repris cette chanson à leur belle manière, sur ce disque...

 

61W4frEFQkL.jpg 

 

 

 

au café du canal

paroles et musique de Pierre Perret

éditions Adèle, 1977

sur l'album "Lily"

 

J'aurais pu signer ce post mem 9...

Et d'ailleurs, je le fais voilà.

Comprenne qui pourra.

mem 9

Publié dans chansongs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

l'or des chambres 09/05/2012 19:08


Si elles sont aussi belles, je suis prenante... et comment  !!

Za 09/05/2012 19:19



Je vais tâcher de m'appliquer



l'or des chambres 09/05/2012 12:07


Une vrai petite merveille cette chanson Za !! Je savais déjà le grand talent de Pierre Perret mais je ne savais pas qu'il écrivait aussi des chansons aussi douces, tendres et romantiques que
celle là... En tout cas merci pour ce cadeau qui a ensoleillée ma journée (et ce titre ira directement dans ma playlist)

Za 09/05/2012 19:07



Je ne peux l'écouter sans pleurer.


C'est un peu comme "Le bal perdu"...


Je vais t'en trouver d'autres pour ta playlist !



christine 08/05/2012 18:26


La version de pierre perret est tellement parfaite que celle des ogres ne supporte pas la comparaison ! Merci Zette pour ces retrouvailles...

Za 09/05/2012 10:49



C'est pas faux


Et oui, ce sont des retrouvailles !


Et je suppose que tu n'aurais aucun mal à deviner qui m'avait enregistré cette cassette...



jeneen 08/05/2012 13:10


Quand c'est pas les monstres, c'est les ogres !!! 

Za 09/05/2012 10:45



Et quand c'est pas les ogres, c'est les dragons !



jeneen 08/05/2012 12:22


je connaissais celle de pierre perret mais pas la reprise...! tu me surprendras toujours !!! bonne journée dame Za

Za 08/05/2012 12:27



Et tu n'as pas tout vu !


Et puis j'adore les Ogres de Barback !



Mo' 06/05/2012 18:27


oui c'est Lily, je te laisse le lien

Za 08/05/2012 12:27



Merci Mo' !


Cette chanson ne vieillit pas...



Mo' 06/05/2012 09:25


Merci pour l'interlude musicale matinale. Superbe. Cela me rappelle une video d'un concert où les Ogres avaient invité Pierre Perret à chanter avec eux sur scène. Quand Perret s'est rendu compte
que le publics des Ogres connaissait ses chansons, il avait les larmes aux yeux ! Très émouvant !

Za 06/05/2012 16:25



Je crois avoir vu cette vidéo, c'était sur Lily, c'st ça ?


Perret a écrit des chansons magnifiques, certaines pas très connues...


Relire le texte de Mon p'tit loup...


Merci de ta visite, Mo' !



Un autre endroit... 05/05/2012 20:48


Je ne la connaissais pas cette chanson.

Za 06/05/2012 16:22



Tu as aimé ?



Carotte 05/05/2012 19:36


A partir de combien d'écoutes doit-on considérer que l'on est totalement accro ? 

Za 05/05/2012 20:40



A la première, on le sait.


Cette chanson est une merveille.