au monde

Publié le par Za

pour Paolo,

pour Théodore,

 

au-monde.jpg

 

Le jeu des ressemblances au-dessus du berceau est un grand classique. Que n'avons-nous tous entendu ! Encore que, aux abords du couffin de Petitou, je n'ai jamais eu droit à "il ressemble à sa mère !" Non, la bestiole ne me ressemble en rien. Il est châtain clair, grand échalas tout en longueur, droitier, les yeux gris-bleu-vert. En cherchant bien, le nez, peut-être, ou vaguement une oreille. Ah si ! Il est bavard.

 

lire-relire-3-6534.JPG

 

Où en étais-je ? Ah oui... De ce moment inévitable, Rascal fait un album précieux, qu'on feuillette en souriant. Une galerie de portraits de famille où chacun s'approprie ce petit bout qui roupille tranquillou, loin de l'agitation des abeilles bourdonnantes. Tous les bébés se ressemblent. Non, il y en a des moches. Tous les enfants finissent par nous ressembler. La preuve : l'amour débordant de Petitou pour le vélo... À moins que ce ne soit nous qui finissions par leur ressembler à force de les vouloir nôtres.

 

lire-relire-3-6532.JPG

 

Où en étais-je ? Ah oui... Ce bel album cartonné est fait pour être manipulé par les plus dévastateurs d'entre les minuscules. Chaque double page offre le portrait d'un membre de la famille, au sens large. La moustache de Papy côtoie le profil du demi-frère, certains arborent des contours volontairement flous, d'autres un crayonné précis, agrandi au plus près. D'autres encore vous ont des airs d'estampes précieuses et fragiles bizarrement accrochées à ce carton épais.

 

lire-relire-3-6530.JPG

 

Et pendant ce temps-là, l'autre pionce, peinard, comme s'il savait que cette agitation ne sert à rien et finira bien par  s'éteindre.

 

au monde

Rascal

Pastel, l'École des Loisirs,

2012

 

Lorsque l'enfant paraît, le cercle de famille
Applaudit à grands cris.
Son doux regard qui brille
Fait briller tous les yeux,
Et les plus tristes fronts, les plus souillés peut-être,
Se dérident soudain à voir l'enfant paraître,
Innocent et joyeux.

Victor Hugo (Les feuilles d'automne)

Publié dans albums, Rascal, Pastel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sophie / vicim 15/04/2012 17:28


j'aime beaucoup la première de couverture. Cet album me tente beaucoup !

Za 15/04/2012 19:14



Le reste est à l'image de la couverture !



Un autre endroit... 11/04/2012 13:19


Il est magnifique cet album. Et le poème est un de mes préférés.

Za 14/04/2012 20:06



Victor Hugo est mon héros.


Voilà.



malou 11/04/2012 12:48


J'aime beaucoup les dessins, un bon moment merci

Za 14/04/2012 20:05



Tout de douceur et d'humour...



Mirontaine 11/04/2012 09:18


Je viens de l'offrir à ma cousine pour la naissance de sa fille. J'ai bien aimé le jeu des ressemblances auquel chaque nouveau-né n'échappe pas.

Za 14/04/2012 20:00



j'aurais en fait dû dédier cet article aux parents des deux petits gars...


En réalité, Petitou est un mélange de ses deux grands-pères. Et j'aime beaucoup ça !



Carotte 11/04/2012 08:23


Rascal... Il est toujours aussi fort ! (bon pas autant que Laurent Gapaillard quand même ;) mais je suis pas objective !) 

Za 14/04/2012 19:58



Mouhaha !


J'ai un autre album de Rascal dans mon Cabas, une merveille ! (teaser)