frida et diego

Publié le par Za

frida-et-diego.jpg

 

Par la couverture alléchée, j'ai fait l'acquisition de ce grand et bel album. Et me voilà avec une demi-déception. Ou une demi-joie. Au choix.

 

 

Au Mexique, c'est la fête des morts, étrange fête pour nous qui nous contentons de chrysanthèmes. Frida Kahlo et Diego Rivera sont deux enfants, déjà amoureux. Mais Diego est gourmand, il aime les sucreries et les filles. Frida est jalouse et prête à tout pour Diego, même à sauter dans une fosse sans fond, simplement reliée à la vie par sa longue natte. Et sous la terre les attend la Mort, si empressée, si attentionnée...

 

 

calaveras-de-jose-guadalupe-posada-catrina1.jpeg

Catrina (JG Posada)

 

fresque-alameda.jpg

Diego Rivera - Sueño de una tarde dominical en la Alameda, 1947-48

 

 

La vraie réussite de cet album, ce sont ces morts joyeux, espiègles, tout droits sortis des gravures de José Guadalupe Posada. Des squelettes à vélo, la mort vue sous cet angle peut déconcerter l'adulte. Mais si j'en crois Petitou, le minuscule n'est en rien bouleversé, lui qui a affiché dans sa chambre un joli squelette articulé atteint d'un genre de danse de Saint Guy renouvelable à l'infini grâce à l'action d'attaches parisiennes...

 

L'art de Negrin est époustouflant de belle naïveté, inspiré du réalisme quotidien des fresques de Rivera dans des scènes volontairement posées, où l'immobilité des personnages laissent toute la place à la lumière. Les dessins éclatent de couleurs, de fruits mûrs, de femmes majestueuses.

 

frida-1-copie-1.jpg

 

À chaque page, on en prend plein les mirettes, ne boudons pas notre plaisir, donc.

 

frida 2

 

Le personnage de Frida Kahlo, si aisément reconnaissable, se prête admirablement au jeu de l'album.

 

Frida_Kahlo-3.jpg frida3.jpg

 

Mais où le bât blesse-t-il ? Car le bât blesse.

Eh bien le texte, non pas traduit mais librement adapté du texte de Fabian Negrin. J'aurais dû me méfier. Et lu à haute voix, c'est encore pire. Un peu comme mettre les mots en pleine lumière : tous les défauts se voient. Je ne fais jamais ce genre de chose, mais là, ça m'a agacée. Ce texte, avec ces illustrations, c'est gâcher la marchandise ! J'imagine bien qu'on aura eu le soucis de tout expliquer avec soin, histoire que les petites têtes comprennent le contexte mexicain de la fête des morts. Soit. Mais vous avouerez... 

"Diego ne voit pas la racine du Manguier qui dépasse dangereusement du sol; il se prend le pied dedans. Et par malheur il trébuche à l'endroit même où l'on a creusé une tombe encore vide. Le jeune garçon y plonge tout entier."

"Au bout d'un moment, ils retrouvent enfin l'entrée du pays des Squelettes: tout là-haut, il y a l'ouverture de la tombe, et puis la lune, perdue dans ses pensées."


Un oeil écarquillé sur les dessins, l'autre plissé sur le texte, moi, au bout d'un moment j'attrappe des crampes. D'où la demi-joie...

 

Une dernière chose. Quelqu'un sait-il comment on prononce xoloitzcuintle ? C'est le nom de ces atroces petits chiens sans poils qu'affectionnait Frida Kahlo.

 

 

challenge-copie-1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SophieLJ 22/05/2012 11:06


Je sais pas si c'est le même mais j'en ai aussi de chez Taschen.

Za 24/05/2012 17:36



C'est le même ! Il est épatant !



SophieLJ 21/05/2012 20:45


J'ai sa biographie écrite par Hayden Heirera. JE ne l'ai pas encore lu mais j'espère pouvoir le faire cet été parce que ça m'intéresse drôlement !

Za 21/05/2012 23:28



Tiens-moi au courant lorsque tu l'auras lue !


Il y a aussi ce livre très illustré et à tout petit prix !






SophieLJ 19/05/2012 23:33


J'avour que le texte ne m'a pas choqué. Mais je n'ai pas essayé de le lire à voix haute, peut-être que j'aurais remarqué qqchose comme ça !

J'ai vu le film sur Frida au lycée en cours d'espagnol. J'ai découvert cette artiste comme ça et j'ai eu un véritable coup de foudre pour sa personnalité et ses oeuvres.

Za 21/05/2012 14:26



J'avais aimé le film - et sa musique ! Il existe de nombreuses biographies en français ou traduites. Ma préférée est celle de Rauda Jamis (Actes Sud/Babel). Il y a aussi sa correspondance en
poche (Points).


Sa vie me fascine autant que ses tableaux...



emmyne 01/11/2011 09:56



Avec le Mexique invité au Salon de Montreuil, j'espérais un peu plus de parutions sur le sujet, dommage, dommage...



Za 01/11/2011 14:47



Mais cet album est si beau visuellement ! Une bonne porte d'entrée dans cette peinture-là. Encore qu'on peut y aller directement aussi. Les gravures de Posada sont tout à fait réjouissantes!


Ca me rappelle qu'il faut que je t'envoie le travail que j'ai fait avec les gnomes autour de "Max et son Art" !



Margotte 01/11/2011 09:07



Voilà un billet qui pousse à être d'humeur canine. Après des recherches sur le xoloitzcuintle, il semblerait que l'on puisse le prononcer "xolo"... c'est mieux non ?


Sinon, tout cela me donne envie de revoir l'excellent film "Frida" :-)



Za 01/11/2011 14:42



Merci Margotte de faire ainsi avancer le débat ! Pour ta peine, voici une photo de Frida avec les bestioles en question :





J'avais assez aimé le film. Frida Kahlo est un personnage hors norme, si libre, si intransigeant !


 



The King of The Thousands 31/10/2011 23:05



Rhââââââââââ, le pot au feu de Zette, je serais capable de dire 10 fois xoloitzcuintle pour en avoir un !


Même que je vais l'écrire 10 fois pour la peine : 


1 xoloitzcuintle


2 xoloitzcuintle


3 xoloitzcuintle


4 xoloitzcuintle


5 xoloitzcuintle


6 xoloitzcuintle


7 xoloitzcuintle


8 xoloitzcuintle


9 xoloitzcuintle


10 xoloitzcuintle


Heu, maîcresse, faut-il mettre un s à xoloitzcuintles quand il y en a
plusieurs ?


Bigoudizettes ! (Zette) 



Za 01/11/2011 14:39



Mais que tout cela est potache (aux vermicelles) !



virginie 31/10/2011 20:50



J'adore le nom du chien!


Par rapport au squelette de "petitou" Nico a le même dans sa chambre de jeune homme. Je l'ai rebaptisé Bigoudi car un squelette qui s'appelle Bigoudi ça ne fait pas peur (et Robin du coup dort
bien!). Voilà sans intérêt!


Des bises...



Za 31/10/2011 22:40



Le nom est nettement plus gouleyant que le chien lui même, qui est une véritable horreur !


Non, non ! J'aime beaucoup le squelette qui s'appelle Bigoudi ! Tu as raison, c'est tellement ridicule, qu'on ne peut plus en avoir peur. Nous, on a même un squelette playmobil (avec les mains de
playmo), c'est aussi assez drôle... Et Petitou a très envie d'accrocher dans sa chambre le ma-gni-fi-que poster de Wapiti avec tous les noms des os. Quand tu sais qu'en plus, aujourd'hui on a
visité la galerie de paléontologie du Muséum d'Histoire Naturelle de Paris, tu te dis qu'il ne me manque plus qu'un bon pot-au-feu avec os à moelle pour que le tableau soit complet !


Des biZaussi !



The King of The Thousands 31/10/2011 01:40



Oui, ça se prononce xoloitzcuintle.


En attendant, je ne sais pas si je suis déçu en bien ou réjoui en mal de cet article...


Bizettes !



Za 31/10/2011 22:36



Ah ah ! Quelle aide précieuse, non vraiment, je suis touchée de tant de sollicitude !