l'homme de paille

Publié le par Za

 

Vous faites quoi, vous, lorsqu'au dos d'un album vous lisez ce genre de choses : "Grand-père glissait bien. Peut-être est-ce pour cela que je l'aimais."

Et si, en plus, à auteur, on découvre François Morel ?

Eh bien moi, j'ai tendance à me ruer...

 

homme-de-paille_.jpg

Gallimard Jeunesse, 2002 (toujours disponible)

 

Lorsque le grand-père est mort, le petit fils n'était pas encore né. Alors le père l'a empaillé. Il fallait bien le conserver, le garder près de soi pour la suite. Et puis un grand-père empaillé, ça peut rendre encore tellement de service...

 

Ce bien curieux texte est un genre d'ovni que je ne rangerai pas forcément tout de suite dans les albums de Petitou. Peut-être ai-je tort... Stéphane Girel l'a habillé d'illustrations crépusculo-neigeuses un peu glaçantes mais parfaites dans leur genre !  Voilà donc cette histoire rangée dans mes albums! 

 

 

De François Morel, j'avais adoré le spectacle "les Habits du dimanche". Il est de ces auteurs jamais très loin de l'enfance, mais de la vraie, celle qui grignote les croûtes de ses genoux, celle qui ne hurle pas d'épouvante devant un rat plus ou moins aplati au bord de la route, ou une taupe curieusement coupée en deux au milieu du chemin, mais s'intéresse plutôt au tableau, à l'effet produit - c'est du vécu petitouïen...

 

homme-paille027.jpg
En fait, cette lecture serait pile raccord avec mon humeur du moment. Chuis pas d'humeur joyeuse, c'est définitif. J'ai froid. Il fait moche. Hier, si ça intéresse quelqu'un,  j'ai sauvé un ver de terre maousse qui traversait la rue. C'est dire si je touche le fond... Je l'ai ramené dans le jardin pensant lui faire plaisir, en le portant sur un bout de carton. Comme cet ingrat tardait à s'enfouir dans la terre, de guerre lasse, je l'ai laissé sous l'arbre. Il y a aussi que je commençais à trouver dégoûtant de le voir se trémousser entre les feuilles mortes. À cette heure, dégourdi comme il avait l'air, de deux choses l'une : soit il est mort de froid (je ne suis pas retournée voir), soit il est parti engraisser un des merles du quartier...
À part ça, quelqu'un aurait-il quelque chose de rigolo à lire ?

 

challenge-copie-1

Commenter cet article

The King Of The Height Thousands 06/02/2011 00:35


T'as qu'à tester le -24°C avec un peu de vent, après, tu trouves délicieux le -8°C

:-D


Za 07/02/2011 18:40



Sans façons...



l'or des chambres 02/02/2011 16:20


Un truc rigolo ? "Sans âme" je suis en train de le lire et franchement c'est plutôt pas mal du tout... C'est léger, pince sans rire, bref très agréable...
Bises


Za 03/02/2011 18:09



J'ai aperçu ce tite sur ton blog... A mettre dans la LAL.


En ce moment, je me régale de Princess Bride !


Bonne fin de semaine à toi & bises !



turin 29/01/2011 19:10


merci aux enfants de l'aimer comme ça.Quant à Petitou, je le comprends. moi aussi , j'ai du mal à prêter un de mes livres.


Za 30/01/2011 18:45



  ...euh non :  



turin 28/01/2011 12:04


Goldman avait lui-même fait l'adaptation de son roman en scénario pour le film. Compme il l'avait fait, je crois pour son "Marathon man". Bref un sacré auteur. ou aussi Butch cassidy et le kid.
Excusez du peu.


Za 29/01/2011 18:42



Je suis convaincue ! Livre commandé.


Racheté un Charles pour la classe (il y en avait cinq en rayon à la Fn... du coin) - Petitou n'est pas prêteur, mais là pour le coup, il a raison.


Bon dimanche !



turin 28/01/2011 08:24


tourlou,
si je puis me permettre, il existe un livre fantastique. Si vous avez vu le film et que vous l'avez aimé, vous aimerez obligatoirement le livre. Il s'agit de "Princess bride" de William Goldman.
C'est drôle, fin, aérien, amusant, loufoque. pleins d'aventures. "Jé m'appelle Inigo Montoya! tou as toué mon père, prépare-toi à mourir!" aaaah! cette phrase, pour ceux qui connaissent ce livre ,
c'est un graal. Le courageux et éternelle pirate Roberts et Fizzick le géant, et la princesse bouton d'Or. C'est chez Bragelonne édition. Une merveille. Mais bon, c'est juste un avis personnel. Je
voudrais avoir tout oublié, pour y retourner.
Bonne fin de semaine.


Za 28/01/2011 11:58



Mais, permettez-vous, vous êtes ici chez vous !


J'ai en effet gardé un excellent souvenir du film. Je ne connais pas le roman : voilà une bonne idée contre la grisaille hivernale ! Yé vous rémercie dou conseil ségnor Tourin !


Et une petite cure de vieux films de pirates, ça pourrait être bien aussi...


A bientôt !