la sentinelle

Publié le par Za

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41SJ3bGGlxL._SS500_.jpg
Juste un regret: que cet ouvrage n'ait pas vu le jour il y a six ans. Cela m'aurait évité sans doute la culpabilité, la blessure. Connaître les mouvements, les idéologies qui sous-tendent les injonctions à allaiter m'aurait sans doute permis de faire mon choix en toute connaissance de cause, sans me laisser embarquer dans une aventure pas faite pour moi. Je le sais maintenant. C'est un peu tard, mais j'en ai ressenti beaucoup de soulagement. Et de colère. Je ne décolère pas d'avoir été manipulée, au nom du "bien" de mon bébé (comme si je lui avais voulu du mal...).
Quant au reste, je ressors de la lecture de cet essai confirmée dans les impressions qui étaient les miennes, sur l'espèce d'obligation faite aux femmes d'avoir des enfants (j'emploie à dessein le pluriel), sur cette image de mère parfaite, inatteignable, à moins d'entrer en maternité comme on entre dans les ordres.

Commenter cet article

Karen B. 16/03/2010 19:21


Aaaaaah Edwige... de toute facon comme Chirac, elle va aller en prison, non? Ceci dit, elle ne sera pas embastillee pour avoir raconte des tas de conneries sur France Inter pendant des annees mais,
me semble-t-il, pour un banal abus de bien social.... Meme pas mal!


Za 17/03/2010 12:34


Alors que le préjudice moral... quant au délit de connerie...


Karen. B 15/03/2010 19:36


Mais que tu as raison! Et le pire c'est dans le milieu expatrie. Crois-moi, c'est pire que tout... Quand tu oses vouloir travailler et ne pas rester desperate Housewife a la maison??? Mais quelle
horreur! De la folie pure... Et pourquoi je ne veux pas un troisieme enfant alors que je peux m'en occuper...?Allez no pasaran!


Za 16/03/2010 18:26


Et les muffins ? Tu y penses, aux muffins ?
Au passage, ce livre vaut aussi (surtout ?) par la ridiculisation définitive de notre chère E.A....