le bal des échassiers

Publié le par Za

Il est parfois de ces petits miracles...

 

echassiers4.JPG

 

... auxquels on croit à peine,

même lorsqu'on tient l'album entre ses mains.

 

echassiers.JPG

 

Le Bal des échassiers est le premier album de Paul Echegoyen, pincez-vous et relisez : le premier album. Je n'ai pas vraiment de mots pour décrire la grâce de ses illustrations, l'univers particulier qui s'y déploie avec élégance.

 

Le sujet était un tantinet casse-gueule... Un petit peuple pacifique, voire inoffensif, voit tous les ans son coin de forêt piétiné par des échassiers qui repartent comme ils sont venus, inconscients des ravages causés par leur joyeuse fête. Une des petites créatures trouvera un moyen de communiquer avec les magnifiques échassiers... Dans cette histoire, pas de méchants, des inconscients. Et une solution, si simple. Petitou y a vu un conte sur le pardon. Une belle histoire, susurrée, pas une leçon balourde.

 

Juste quelques mots posés en regard de dessins si beaux, si beaux...

 

2097.jpg

 

Sébastien Pérez signe un texte léger et délicat, ponctué de quelques mots inventés qui lui donnent une teinte poétique toute particulière.

Les pluies du lever nettoient peu à peu le sol des résidus du bal, et les ruisseaux nous offrent leur eau limpide. Les enfants y pataugent  de nouveau gaiement en dégustant les pousses naissantes d'artifloches.

 

echassiers-.JPG

 

Un grand et beau format, une couverture et du papier mats, cet album est un objet magnifique, vraiment destiné aux enfants, et un régal pour les adultes qui le leur liront - il n'y a pas d'âge pour s'entendre lire une belle histoire.

 

Pour voir dessiner Paul Echegoyen,

rendez-vous sur le site de la Soupe de L'espace (ben oui, encore),

une vidéo vous y attend !

 

 

challenge-copie-2

Commenter cet article

l'or des chambres 16/11/2011 14:52



Effectivement, les illustrations sont sublissimes !!! Tu trouves toujours des pépites toi



Za 16/11/2011 16:11



Disons plutôt que ce genre d'images te colle amoureusement à la rétine, sont un baume sur ton coeur... Dis-moi si j'en fais trop...



Nymphette 11/11/2011 22:33



Merci pour la mise en lumière de ce livre qui semble très beau!



Za 12/11/2011 18:03



Bienvenue par ici !


J'aime beaucoup ton idée de mettre en avant les choses inutiles, si essentielles !


Pourquoi lire ? D'abord parce que c'est inutile !


A bientôt !



Yann 09/11/2011 12:58



Pourquoi suis-je donc toujours si en retard sur les parutions ? Avoue : tu as une machine à voyager dans le temps... En tout cas, tu as un certain talent pour donner envie de lire.



Za 09/11/2011 15:58



Je ne sais pas moi, peut-être n'as-tu pas encore acheté un SNRNLD (Super Nouveau Radar à Nouveau Livre qui Déchire) ou un GPS (Grande Pipliothèque Salutaire) ?


Mais je lis aussi de vieux albums ! Bientôt, ici même, un très vieux Sendak, de très vieux Rowe, et puis histoire de saper le moral du consommateur, une histoire de Père Noël un peu particulière,
au Poisson Soluble...


Au fait, merci pour le compliment. La récompense d'une vie d'efforts...



Gaëlle 07/11/2011 17:37



je n'ai pas encore pris le temps de le lire!



Za 07/11/2011 22:00



Et tu n'en sortiras plus. Il est assez parfait dans son genre...



Margotte 07/11/2011 06:53



Mais quels dessins magnifiques ! Je vais encore une fois solliciter ma documentaliste préférée ;-)



Za 07/11/2011 22:00



Qui va finir par me haïr.


Cet album est précieux, tendre, doux mais pas mièvre, ce qui est un exploit !