le mardi sur son 31 [2]

Publié le par Za

"Nous étions assis dans l'un des jardins de la Cité Pourpre, non loin du quartier des eunuques, à l'abri des regards, nul ne pouvait nous entendre ni nous voir; le vent faisait frémir le bosquet de bambous qui nous encerclait, les longues tiges vertes vibraient au soleil."

 

51jPvDwGNQL._SS500_.jpg

 

Élise Fontenaille

Le palais de mémoire

Calmann-Lévy, 2011

 

logo-mardi-31

Publié dans romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zazy 26/04/2012 10:17


Je ne connais pas cet auteur, j'attends ton billet

Za 28/04/2012 21:55



Cette lecture m'a emportée. Il y a longtemps que je n'avais pas lu un aussi beau texte ! Billet à venir, donc !



Margotte 24/04/2012 18:04


Quelle écriture ! ce livre est pour moi... je note tout de suite ce titre, convaincue que j'étais déjà par l'auteur ;-)

Za 25/04/2012 15:38



Il est tout à fait envoûtant, un peu effrayant aussi, mais si bien écrit !