les gris du ciel

Publié le par Za

Et voilà ce que ça peut donner, le ciel un dimanche matin:



Et là, ni une, ni deux, on se rue sur le fourneau, on dégaine le lard fumé, les saucisses, en un mot le co-chon !  Pour qu'il se sente moins seul, on l'accompagne de carottes, oignons, navets. Rose, orange, violet...




Si c'est pas joli, ça.... Je couvre de plein de feuilles de chou (préalablement blanchies), un petit litre d'eau, à peine de sel (le lard fumé l'est suffisamment), et 2 heures plus tard:
 


Une fois les légumes égouttés, le bouillon sera recyclé le soir avec des nouilles soba. Et voilà.

Publié dans marmites & casseroles

Commenter cet article