moi, peur ?

Publié le par Za

Perraultfrontispice

 

J'aime particulièrement cette gravure de Gustave Doré qui ouvre le recueil des contes de Perrault. Une mère-grand lit tranquillement une histoire à un bataillon de bambins. La mère de famille, ange protecteur parfait et suave, surveille la nichée, sans se douter un instant de ce qui grandit dans l'esprit de ses minuscules...

 

Perraultfrontispice1... la terreur !

Perraultfrontispice3

... l'effroi !

Perraultfrontispice2 
... l'angoisse !

 

Perraultfrontispice4

... même Polichinelle n'a pas l'air à la fête.

Perraultfrontispice 5 

Et puis il y a inévitablement celui qui s'ennuie, l'archétype du pré-ado revenu de tout, même

Gustave Doré connaissais cette engeance...

 

À moins que... Parfois j'imagine que rien de tout cela n'est innocent et que les deux punaises font exprès de terroriser les affreux  qui ont boudé le hachis parmentier à midi... Mais c'est sans doute encore une manifestation de mon mauvais esprit...

 

Et tant qu'on en est aux choses affreuses et à Gustave Doré, et quitte à me répéter un brin, que dites-vous de ça ?

ogre1.jpg

Le petit Poucet, 1867

2112

et l'indispensable Yark,

illustration de Laurent Gapaillard, 2011

 

Je ne saurais trop vous conseiller de revoir les contes de Perrault à travers le regard de Gustave Doré. Son Petit Chaperon rouge est glaçant de sobriété, le regard de Barbe-Bleue hantera vos cauchemars, quant au Petit Poucet, chef d'oeuvre d'angoisse crépusculaire, je pense qu'il n'est pas pour rien dans mon aversion pour les promenades en forêt...

 

f10.highres2.jpg

Commenter cet article

Bertrand Santini 18/11/2011 23:00


On y aura le grand plaisir de t'y rencontrer ?

Za 18/11/2011 23:09



Y a des chances !



Bertrand Santini 17/11/2011 16:25



1000 points for Za ! Tu as trouvé tout juste l'illustration que j'ai adressé à Laurent comme référence pour ce passage du Yark... ;°



Za 17/11/2011 17:46



Eh oui, je suis trop forte !


Bon, j'avoue, avant d'être accro au Yark, j'étais dingue de Gustave Doré. En tout cas l'hommage yarkien est très réussi !


Et le fan club du Yark progresse à vue d'oeil... Vous avez prévu le service d'ordre pour Montreuil ?


Merci de ton passage par ici 



virginie 16/11/2011 21:34



Oui-oui: quelle tristesse...


 



Za 16/11/2011 22:13



Gabriel en a récupéré quelques-uns...


Je lui en ai lu 2, le soir, eh bien, crois-moi c'est long ! Je ne l'avais jamais lu petite. Les illustrations ont un charme vintage indéniable, mais passé 6 ans, comment dire...



Bauchette 16/11/2011 21:13



Très intéressant billet, très intéressante analyse...



Za 16/11/2011 22:09



Elles ont l'air de ne pas y toucher, les deux, avec leur air bienveillant, non ? Eh bien, ce sont les pires, crois-moi !



Jeneen 16/11/2011 19:07



j'ai reçu le yark chez mon gentil libraire ! et figure-toi qu'il va me l'emprunter parce-qu'il ne connaissait pas!!!! c'est gé-ni-al !!!! je vais le raconter à jenen triant les infos et les
illsutrations !!!!(mais elle veut des monstres, pour son challenge, tu,vois lequel ?) biz



Za 16/11/2011 22:00



Ah, si elle veut des monstres, elle commence très fort avec cet ogre...


J'aime bien l'idée du libraire qui t'emprunte le livre qu'il va te vendre ! Et la tienne de le lire avant de l'asséner à la demoiselle. Je fais en ce moment l'expérience de la lecture de ce livre
à voix haute : grisant !


Bises à vous deux !



virginie 16/11/2011 17:44



Ce livre fait partie de la bibliothèque de Robin. Maintenant quand je lui raconte une histoire je vérifie les illustrations. Celle que tu présentes avec l'ogre l'a effrayé ainsi qu'une
illustration de la Barbe Bleue...



Za 16/11/2011 18:22



Euh... C'est normal, elle est terrifiante cette image ! Tu sens l'ogre qui salive... Surtout que, ce faisant, il va quand même boulotter ses propres filles ! Barbe-Bleue, je suppose que c'est
celle-là qui le fait flipper :





Les yeux...


Dis-donc, tu as pensé à Oui-Oui ? C'est pas mal, aussi, à son âge...