plume & toile

Publié le par Za

plumes.jpg

 

Quoi de plus léger qu'une plume ?

Et quoi de plus fin et délicat que le dessin d'Isabelle Simler ?

Son album Plumes virevolte entre le graphisme magnifiquement dépouillé d'oiseaux touchants ou majestueux et le réalisme de leurs plumes, rendues telles qu'elles, jusqu'à la moindre barbe de duvet.

 

lire-relire-5-8340.JPG

 

C'est un album presque sans texte que l'on pourrait de prime abord prendre pour un imagier superbe. Ou encore les archives d'un collectionneur - il parait que ça s'appelle un ptérophile. D'ailleurs, il y a un collectionneur. Inattendu, espiègle, élégant, bien présent mais discret, une silhouette, parfois à peine une ombre. Et c'est alors que l'imagier est rattrappé par la narration. Mais là où ses congénères félins seraient prédateurs, lui est esthète. Et comment ne pas s'arrêter devant la beauté de ces oiseaux, ibis flamboyant, mésange quotidienne, tous aux aguets, le regard en alerte, pas tranquilles, dans un style peut-être influencé par les images de Charley Harper - que je vénère - dans cette économie de moyen qui va à l'essentiel, dans cette élégance absolue.

 

toile.jpg

 

Encore une histoire de collectionneur. De ceux qui rentrent de balade les poches pleines de petites choses qui n'ont l'air de rien, mais valent bien leur pesant de poésie, d'histoires en devenir. De ceux qui vous remplissent la baraque de branches, glands, bogues... Cette fois, c'est l'araignée aux longues pattes qui s'y colle, prélevant délicatement autour d'elle des trésors évocateurs. Chacune des merveilles présentées sur la page de droite est déclinée en face sous toutes ses formes.

 

lire-relire-5-8334.JPG

 

Et voilà des planches botaniques qu'un coup de vent aurait dérangées, des tiroirs d'entomologistes dont les insectes seraient prêt pour la grande évasion. Pas une de ces pages qui ne soit infiniment vivante ! Et modeste. Quelques brindilles, des cailloux, et des fleurs quotidiennes, des plantes de rien du tout. Tout ce dont l'araignée a besoin pour réaliser son oeuvre, pour arriver à la spectaculaire dernière page, aussi délicate que de la dentelle.

 

lire-relire-5-8333.JPG

 

Comme souvent - toujours ? - , les éditions Courtes et longues ont fait des merveilles avec ces albums. Choix du papier, soin apporté à la couverture, dont le grain me ravit, rendu des couleurs... Voici deux livres à caresser autant qu'on les lit. Et puis certains savent que je fais partie de ceux qui reniflent les livres. Et ceux-là sentent si bon ! Chaque fois que je les ouvre, c'est ce parfum qui vient le premier, avant l'image. Et il est d'un suave que vous ne pouvez imaginer ! Une odeur de livre qui vous plonge dans votre addiction instantanément. Si ça, c'est pas un argument !

 

 

Plume

La toile

Isabelle Simler

éditions Courtes et longues

mai 2012 & février 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Violette 25/04/2013 18:20

ça fait longtemps que je ne suis pas venue ici -ou ailleurs... rahhh ce temps qui file!Et je vois que tu n'as pas perdu la main. Bonne pioche :-)

Za 04/05/2013 15:15

Non mais tout ça est une question d’entrainement, je n'ai aucun mérite...

Mi 22/04/2013 21:59

Deux albums sublimes!

Za 23/04/2013 10:37

Bienvenu Mi !
Et qui plaisent autant aux petits qu'aux grands !

bouma 12/04/2013 08:55


je suis une grande fan de ces albums. le travail est vraiment magnifique. Les éditions courtes et longues publient des titres d'une qualité indéniable...

Za 13/04/2013 11:37



Longue vie à elles !



Syl. 11/04/2013 23:06


C'est le genre d'album que j'aimerais avoir. Dès qu'il y a des bestioles, j'adore ! Je suis attirée par leurs couleurs. Ce ne sont pas les enluminures d'Anne de Bretagne, mais c'est tout comme
!!!

Za 13/04/2013 11:36



L'objet album est ici tellement soigné, qualité de l'impression, du papier... Tout concourt à faire de ces livres des oeuvres d'art. Pour les enfants. Et ça me plait infiniment !



Marilyne 10/04/2013 21:44


Euh... ce E, là, en trop... ça doit être la contraction de Sélection Illustration ^^

Za 13/04/2013 11:34







Marilyne 10/04/2013 21:42


Plus que charmée par le premier, alors ce deuxième... hop, sélectionnée :)

Za 13/04/2013 11:34



Ils sont aussi épatants l'un que l'autre !



Marie-France 10/04/2013 20:59


Wouaouh!!! je n'avais pas vu d'images de  la Toile...ce pissenlit est une merveille. Une bien belle chronique !! Moi aussi le parfum des livres m'emporte ^^

Za 13/04/2013 11:33



Et tu verrais la page consacrée aux ombelles ! Mais j'aime le pissenlit, plante modeste et envahissante, comestible aussi !


Je ne sais pas quel est ce papier magique aux fragrances ensorcelantes...



Pépita 10/04/2013 20:36


Tu les as superbement magnifiés !

Za 13/04/2013 11:32



Merci Pépita