richard scarry

Publié le par Za

L'heure est aux aveux.

Lorsque j'étais enfant, j'ai commis l'irréparable.

Je n'avais aucune conscience de la portée de mes actes. Découvrant récemment mon forfait, Petitou a même solennellement demandé à sa grand-mère de me punir à nouveau et je n'ai dû mon salut qu'à un repentir sincère et immédiat ( et au rappel opportun du sort réservé par le gnome à "Sami et sa nouvelle coupe de cheveux", Mijade éditions).

Alors oui, je l'avoue, j'ai, un jour, volontairement gribouillé - au stylo bleu - Le secret du Castor de Richard Scarry, édition les deux coqs d'or. Pour ceux qui ne me croiraient pas, je tiens à leur disposition l'exemplaire mutilé par mes soins enthousiastes.

 

Richard Scarry est un illustrateur américain extrêment prolifique - on lui prête plus de trois cents publications - qui officia dès les années 50. Ses dessins frais, vifs, alertes et propres sur eux ont fait le bonheur de mes yeux d'enfant et je les feuillette toujours avec bonheur - ôte tes pattes de là, microbe, c'est à maman !

 

Certes, les illustrations sont datées, leur patine est reconnaissable au premier coup d'oeil - je parle ici des albums des années soixante. Mais outre la douce nostalgie qu'elles véhiculent, elles fonctionnent encre très bien sur le petit lecteur moderne - enfin, celui que j'ai sous la main. Repose ce livre à sa place, mon minuscule adoré, c'est à maman !

 

Eh bien figurez-vous qu'Albin Michel réédite les petites merveilles de Scarry, sous des couvertures cartonnées ornées d'un hideux bandeau, mais que n'aurais-je supporté pour retrouver mon castor comme neuf.

 

MA2071--14-.jpg

avant

(vous remarquerez que je n'avais quand

même pas osé m'en prendre

à la couverture)

61M3Sr-nK7L._SS500_.jpgaprès

 

 

 

Les couleurs à l'intérieur sont presque les mêmes et les petites bestioles qui affichent allègrement leur cinquante balais n'ont pas pris une ride. Le texte est toujours aussi plat, mais qu'importe. Les histoires sont cousues de joli fil blanc, ourlées de bons sentiments, amidonnées de gentillesse, bien pliée sans rien qui dépasse, et peu me chaut (du verbe chaloir).

 

scarry177.jpg

 

La grande spécialité de Scarry était, entre autres, le lapin. Le trognon, le mignon lapinou comme on n'en fait plus. Qui a dit "et c'est tant mieux" ? Dehors. Le lapin, disais-je. Et là encore réédition ! Oui, celui-là, il est neuf, mais lui aussi, il est à maman !

 

51Q2E--5EGL._SS500_.jpg

 

Une année dans la peau d'un joli civet lapereau, feuilles virevoltant, jonquilles odorantes, insectes plus vrais que nature, fraises des bois, champignons rutilants, kitch en diable, follement charmant ! 

Et puisqu'on en est au lapin, je vous sors mon arme ultime, celle qui vous rangera définitivement de mon côté, le collector unique, l'album d'époque : "Bonjour docteur !" Et là, je perds mes lecteurs diabétiques, effrayés par tant de sirop...

 

MA2071--16-.jpg

 

La visite médicale du petit garçon de bonne famille (vous remarquerez les rouflaquettes à la Stewart Granger du docteur), doublé de la visite de Serpolet chez le docteur Grignote. Oui, vous avez bien lu, Serpolet chez le docteur Grignote ! Aucune mignonnerie ne vous sera épargnée, je jubile !

 

MA2071 (17)

 

scarry178.jpg

Oui, je sais, le texte est affligeant.

 

Vous l'aurez compris, ces albums ont sur moi l'effet d'un baume réconfortant, d'un carré de Maxi Plaisir (noir) de Lindt, d'un plaid orange sur le canapé. Encore que... J'y pense...  Lire un album de Scarry sous un plaid moelleux en croquant du chocolat doit être délicieux... Même si on approche de l'overdose de douceur...

 

Allez, une petite dernière... gniark gniark gniark !

 

scarry179.jpg

 

 

Logo1

Commenter cet article

severine 06/12/2011 20:06


Ah ! Pas mal le coup des étagères à "pressieux" pour attirer les abeilles butineuses !!!  ^^  Héhé. C'est vrai que certains livres sont ultra fragiles... Mais bon, on a tous dans notre
bibliothèque un livre amoché qu'on trimbalait partout comme un doudou !!! ça fait partie de la rude vie d'un livre jeunesse; c'est ce qui lui donne sa valeur aussi : vieux abimé et patiné ça a de
la gueule; mr castor en sait qqchose à ce que j'ai cru comprendre !!!!  ^^

Za 07/12/2011 14:49



Le coup de l'étagère n'était pas prémédité mais il marche à fond, je le conseille ! Il permet aussi à Petitou de se frotter à des livres "pas de son âge", ce qui peut parfois être intéressant.


Dans le genre à moitié mort, il y a aussi "Bela fille de la jungle" mais là, j'aiune excuse, ce n'est pas moi qui l'ai abimé... Oui, monsieur le commissaire, pour celui-là, je suis innocente !
(auréole)



Alice, liceal 06/12/2011 19:41


Oups, non, non. Je reste Alice! Parfis je me perds dans les méandres de mon identité

Za 06/12/2011 19:44



Hum, hum...


Oui...


Allongez-vous sur ce divan...


Je vous écoute...


Oui...


Bien sûr...



severine 06/12/2011 15:39


Waaaaaaaaaaaaaaaah ! Les lapinous de Richard Scarry  :)))))))))  N'oublions pas les souris, les p'tits cochons et les p'tits chats  ^^  Je trouve ça irresistible, et sachant
que c'est un homme qui a dessiné ça, c'est encore plus irresistible !!! Ils les reéditent tous au fur et à mesure, c'est génial ! Les couvs sont moins sympa en revanche, d'accord avec toi. Vive
les lapins (pas en civet hein) !!!!!


PS : j'adore le "pas touche, c'est à maman"; moi aussi j'ai des livres jeunesse récents, pour moi  ^^  Si un jour j'ai des enfants, je pense que je dirai la même chose pour certains
ouvrages "on touche avec les yeux"  :0)   Rolala ces adultes... !  ^^


 

Za 06/12/2011 19:41



Encore une qui craque ! Tu crois que c'est un truc de fille, toi ?


Alors, les albums des grands... Vu ce dimanche à Montreuil des album pop-up ou traités comme des objets précieux, tellement fragiles qu'on se demande pour qui ils sont faits, certainement pas
pour les enfants. Paradoxal et agaçant à la fin.


Et le coup des albums de maman, c'est irrésistible. Depuis que j'ai installée mon étagère "mes préssieux" au pied de mon lit, Petitou n'a de cesse que de lire ceux-là ! Un truc infaillible ! Il
feuillette mes Poissons Solubles, se repait des Tendres dragons, et se marre avec l'ABC de la Trouille d'Albert Lemant...



virginie 06/12/2011 09:11


C'est trop choupinou tout ça!!! J'ose: vive les lapinous et les chats!

Za 06/12/2011 19:35



Choupinou... En fait je me doutais bien que je te verrai rappliquer à la seule vue des trognonnes bestioles ! Avoue : tu étais au bord del'évanouissment ? Hein ?



Margotte 06/12/2011 07:35


Il est trop chou le docteur ! Je vote pour cette réédition et je crois qu'une petite cure des aventures de lapounet me ferait le plus grand bien au vu de l'état actuel... Bonne journée

Za 06/12/2011 19:34



Ah oui, le docteur, avec son petit look Stewart Granger...


Au vu de l'état actuel... T'as essayé le chocolat ?



liceal 06/12/2011 00:48


gribouilleuse sympathique, va!

Za 06/12/2011 19:28



Merci de ton indulgence !


Dois-je enregistrer ton nouveau pseudo dans le challenge, Mademoiselle je-change-de-nom ?