award !

Publié le par Za

award !

Et un Award, un !

Et décerné, qui plus est, par Drawoua, ce qui n'est pas rien! Avec les 11 révélations fracassantes qui vont avec...

  • Mon cabas a trois ans et demi, à la louche.
  • Je vais au travail avec mes affaires dans un cabas lourd comme un âne.
  • En ce moment, c'est celui avec les Shadocks.
  • J'ai ceci de commun avec les Shadocks que je crains le chaud, le froid, le sec et l'humidité.
  • J'écris le plus souvent mes chroniques à la main, au crayon, dans des cahiers japonais simple lignage. Après je recopie.
  • Je suis gauchère, sauf pour écrire sur une feuille. Au tableau, je dois reprendre ma vraie main !
  • Je suis née à Narbonne, comme Charles Trénet.
  • Je suis accro aux tongs Birkenstock, je viens de m'en offrir des dorées mais comme il faisait 2°C hier matin, elles sont toujours dans la boite à mon grand désespoir. D'ailleurs, à ce propos, si quelqu'un avait une idée de la couleur idéale de vernis à ongle à poser sur ses pieds lorsqu'on porte du doré, j'avoue que je sèche...
  • Ma culture musicale vient, en partie seulement mais quand même, de ma grand-mère maternelle. Je connais donc le répertoire de Luis Mariano sur le bout des doigts.
  • J'aime bien l'idée d'être née en 1968 et ceci dit, depuis quelques temps, je me vieillis d'un an parce que 45 ans, ça sonne bien. Et puis c'est un cap. Celui de passer à autre chose.
  • J'ai parfois l'impression réconfortante de devenir celle que j'ai envie d'être. Cette phrase vous paraîtra sans doute un peu obscure mais je me comprends. Et tenez, un truc vraiment personnel, je vous livre ma devise du moment : "The biggest mistake you could ever make is being too afraid to make one."
Et maintenant, les questions de Drawoua...
 
1. Pourquoi t'es-tu lancé dans la blogosphère ?
L'envie d'être lue, forcément.
Et ce besoin irrésistible et exaspérant de donner mon avis. Surtout lorsqu'on ne me le demande pas - ce qui est encore meilleur.

2. Quels sont tes tics (écrits) de langage ? Quels mots utilises-tu le plus dans tes chroniques ? 
J'ai sans doute des tics d'écriture mais, le nez dans le guidon, je ne les vois pas. C'est au lecteur de me les révéler ! Quant aux mots que j'emploie le plus, ce doit être album, histoire, image - les trois choses qui m'occupent le plus.

3. Quel livre devrais - je selon toi impérativement lire (voire chroniquer)
La trilogie Gormenghast de Mervyn Peake, sans hésitation. Eh oui, il y avait longtemps ! J'aime ces livres d'une manière viscérale et je ne résiste jamais à la tentation d'enquiquiner ceux qui ne les auraient pas lus !
award !

4. Ton dernier coup de coeur ?

Un dessinateur que j'ai découvert il y a quelques jours, Jeremy Bastian, l'auteur de Curser Pirate Girl, un de ces  créateurs d'univers comme je les aime, virtuoses et donc légèrement inquiétants.

award !

5. Un coup de gueule à pousser ?

Les ignominies entendues ces derniers mois dans la rue sur la composition idéale d'une famille, le bien-être des enfants et leur équilibre m'ont largement hérissée. Tout comme l'idée de certains qu'une loi promulguée par un parlement élu au suffrage universel ne soit pas légitime. On croit rêver, enfin, cauchemarder plutôt !


6. Une recette immanquable à partager ?

J'ai un amour immodéré pour l'aubergine, réputée pour être une éponge à gras, mais j'ai ma petite méthode... Je fais d'abord revenir de l'oignon dans un souffle d'huile d'olive, j'ajoute de l'ail - qui a dit trop ? - et une boite de tomates pelées. Les tomates fraiches, à part celles du jardin, étant insipides, la solution de la tomate en boite est encore la plus savoureuse. Je laisse un chouïa mijoter. C'est alors, et seulement alors que j'ajoute mes aubergines coupées... comme on veut. Et on oublie sur le feu. Doux le feu. L'aubergine n'aura fait qu'apercevoir l'huile et ne sera pas écoeurante. En fin de cuisson, on peut ajouter du basilic ou des épices genre mélange indien. S'il en reste, ça fait une sauce pour les pâtes tout à fait parfaite. Demandez au fiston !

Sinon, il y a aussi le risotto de coquillettes au chorizo, mais ce sera pour une prochaine fois.


7. Quelle est ta meilleure chronique publiée ?

La meilleure, je ne sais pas. Mais celles dont je suis le plus fière sont regroupées sous le titre des piqués de Peake. Ce sont trois auteurs/dessinateurs dont j'admire le travail - Philippe-Henri Turin, Yann Fastier et Albert Lemant - et qui m'ont parlé de leur admiration à eux pour Mervyn Peake. J'avoue que je donnerais volontiers toutes mes autres chroniques pour ces trois articles-là.


8. Où pars-tu en vacances cet été ?

Dans le Sud, au soleil, où il fait chaud, trop chaud, là où sont plein de gens que j'aime.


9. Quel(s) blog(s) suis-tu régulièrement ?

Avant tout, celui de la librairie la Soupe de l'espace à Hyères. Les cuistots, Mélanie et Jean sont des personnes épatantes, leur librairie est une merveille et je parle pas seulement du confortable canapé ! Ils font un travail magnifique, avec talent et amour. Voilà, c'est dit.
Et puis aussi Gaëlle, Bauchette, deux libraires. Il y a évidemment mes blogocopines l'Or, Margotte, Violette, Syl, évidemment la bande qui papote à l'Ombre du Grand Arbre, dans sa belle diversité. Sans oublier l'excellentissime blog de Dog, qui vient de donner lieu à une publication dont je parlerai bientôt.


10. Quel(s) auteur(s) / illustrateur(s) ?

En plus de ceux que j'ai déjà cités à la question 7, je suis fidèlement les parutions de François Place, Olivier Tallec, Frédéric Pillot, Gilles Bachelet...


11. Prépares-tu tes billets à l'avance ?

J'ai toujours une quinzaine de brouillons en cours, plus ou moins avancés. Certains ne dépasseront d'ailleurs jamais le stade du brouillon et finiront à la corbeille. Mais en tout cas, je n'écris jamais directement un article. Il attend un peu, je le relis, je corrige, je pinaille, je ponce, je rabote...

 

Voilà, voilà...

Publié dans tag

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L'or des chambres 13/06/2013 21:14

Je suis toute rougissante de voir que je fais partie de tes copinautes ;0) Nos blogs ont à peu près le même âge ainsi que nous deux (tu es une petite année plus jeune que moi ;0) J'ai honte mais je n'ai toujours pas lu les deux tomes de Gormenghast que tu m'as si gentiment envoyé... Mais ne t'inquiète pas, je finis toujours pas lire les livres qui arrivent sur ma PAL (parfois ça met juste un peu de temps). Pour moi, de toute façon, c'est une lecture d'hiver alors j'espère bien que l'hiver qui arrive sera mon hiver Gormenghast. Et je partage tout à fait ton avis sur la question n°5, c'est quelque chose qui me déprime et me dégoutte même profondément... Comment peut-on être aussi intolérant ?? Aussi illogique aussi... Je ne comprends pas.... Quand je pense que tant de gens ont réussis à se réunir pour une question qui me semble juste une réponse qui coule de source (pourquoi les homosexuels aurait-ils moins de droit que les hétéros ??? Et quand on pense à ce qui se passe en Syrie, mais là personne ne se bouge, en gros cette question là leur semble beaucoup plus importante que tous ces meurtres là-bas... Affligeant... Bref je m'enflamme là, mais ça me tue...
(je te remercie pour ton mail et j'y réponds très vite mais c'est vrai que cette semaine était un peu éprouvante et j'ai un peu déserter l'ordi) Gros bisous

Za 29/06/2013 21:22

Hello l'Or,
J'espère que cette dernière semaine d'école verra se résoudre les conflits et que vous pourrez entamer sereinement les vacances.
J'espère vraiment pouvoir te rencontrer "en vrai" un jour, tant nos échanges me semblent vrais eux aussi !
Des bises !

Margotte 29/05/2013 12:57

Dois-je te faire part de mon émotion lorsque je me suis retrouvée dans ta liste de "copinaute" ? (bon j'en rajoute un peu mais vrai, sous mes grands airs je suis plutôt du genre sensible...).
Je comprends tout à fait ta phrase obscure "J'ai l'impression de devenir ce que je suis". J'ai ma petite théorie là-dessus en rapport avec l'âge (j'ai à peu près le même que toi...).
Sinon, c'est toujours sympa de découvrir un peu mieux ses "copinautes" ;-) Bonne journée !

Za 29/05/2013 19:07

C'est vrai que ça commence à faire du temps qu'on se lit, qu'on confronte nos goûts et j'aime beaucoup ça !
Les histoires d'âge... Dans ce domaine, je suis une lente. Je prends mon temps, j'hésite, je procrastine et puis des fois, j'ai comme un sentiment d'urgence. C'est par palier ;) Mais je suis preneuse de ta théorie personnelle, ça m'intéresse !
Bisous Dame Margotte !

MarieFrance 29/05/2013 07:23

Je ne me lasse pas de te lire ^^
MDR des nus-pieds. Je pense pouvoir être sur ton itinéraire de la Grande Route du Sud.

Za 29/05/2013 19:05

Ah les tongs dans la neige, à les spartiates dans les flaques... Et là, pas de problème de couleur de vernis puisque le bout de tes orteils est bleu...
Quant à la route de Sud, je dis OUIIIIIII !!!!!

Carotte 27/05/2013 18:08

1 - Le narcissisme, c'est la vie.
2 - bonne question ! J'aurais dit Raaaa ! Yark ! toutes ces onomatopées...
3 - va vraiment falloir que je m'y mette alors...
4 - ca a l'air pas mal en effet
5 - tout pareil, pas mieux, même combat
6 - tiens, pourtant, t'es pas ma mère ?
7 - moi je préfère les articles bien triviaux ;-) l'avant dernier est tout à fait à mon goût !
8 - Vieeeens, vieeens dans le sud... (hypnotique, version Kaa)
9 - le tien ! (non, rien)
10 - J'ai cru un instant que tu avais oublié Philippe-Henri Turin, j'ai failli m'étouffer !
11 - Alors, ça c'est fou ! Je n'ai jamais été foutue de faire le moindre brouillon, je suis même incapable de me relire pour vérifier l'orthographe...
Bon, sinon, c'est chouette ! Belle continuation et à bientôt, j'aimerais bien te croiser à Toulon cet été !

Za 27/05/2013 20:21

1) comme le gras !
2) fmür ?
3) En effet, si tu veux que je t'adresse la parole cet été !
4) essaie de voir d'autres dessins de lui sur le net, c'est assez vertigineux !
5) Et le pire, c'est qu'ils ne lâchent pas, de vrais pit-bulls (et c'est pas sympa pour les pitt-bulls)
6) non mais tu sais l'admiration sans bornes que je porte à la cuisine de ta mère !
7) je le savais ! t'es comme ton père !
8) J'arriiiiive...
9) Oui hein ?
10) Quelle idée !
11) je suis un peu obsessionnelle du point, de la virgule bien placée...

J'aurais moult plaisir de te croiser cet été !!!
BiZettes !

Bauchette 27/05/2013 10:48

:)

Za 27/05/2013 20:16

:) aussi !

Gaëlle 27/05/2013 08:07

plein de choses en commun dont...
-Moi aussi, je veux mettre mes Birk'!!!
-"J'ai parfois l'impression réconfortante de devenir celle que j'ai envie d'être."
pour moi c'est très clair : je pense la même chose me concernant...
-tout pareil sur les "ignominies entendues ces derniers mois dans la rue".

Bon début de semaine ;-)

Za 28/05/2013 21:05

Ce n'est pas encore vraiment défini... Quand seras-tu à Massilia, toi ?

Gaëlle 28/05/2013 07:59

Quand vas-tu venir dans le sud?

Za 27/05/2013 20:15

Je suis heureuse Gaëlle que tu te reconnaisse dans cette phrase qui m'est si personnelle, même si parfois le chemin est douloureux.
Et j'y pense, toi aussi tu es dans le Sud ! Depuis le temps que je me dis qu'il faut que je pousse la porte de "chez toi" !
Belle semaine à toi !

B. Vand de Kamp 27/05/2013 01:26

Quel joli texte... encore plus beau quand on sait le lire entre les lignes. Je note que tu n'as pas évoqué tes origines corses par alliance...L’année prochaine à la même date, tes lecteurs auront une chronique en live from Brighton Beach...Petits veinards va!

Dans l'attente de ce jour béni qui nécessite tout de mime une révolution. je te dis bravo pour l'award, No pasaran et comme dirait l'autre: 'A l'attaque!!!'

Za 27/05/2013 20:14

Et qui sinon toi, sorella, saurait à ce point me lire entre les lignes.
Il faudra en effet que j'évoque mes origines russo-corses par alliance !
Et tu as raison, nom de nom, de p=*< de b**** de m@&!, à l'attaaaaaaaque !

Anne d'Ardèche 26/05/2013 22:41

Pour le vernis avec des chaussures dorées, je verrai bien du rouge sombre, voire violet rougissant, tu vois ? Peut-être avec des paillettes dorées ? Enfin, faut faire des essais, quoi. Si ça peut te rassurer, moi non plus, je n'ai pas sorti les nus-pieds et pas encore mis le vernis. Tiens d'ailleurs, une autre possibilité, celle que je fais depuis plusieurs années : un dégradé de couleurs, une par ongle. Moi, je mets violet rougissant, rouge cerise, fuschia, orange, nacré. je trouve ça très chic et ça reste original. Y'en a même un qui était dingue de mes pieds avec ça, mais chut, c'est pas l'actuel ! En fait, l'idée m'était venue en suivant un bus en vélo à Marseille. Sissi... y'avait une pub à l'arrière du bus, je ne me rappelle plus pour quoi mais la nana avait du vernis comme ça. J'ai pensé que ça ferait un tabac mais pas encore. Faut quand même préciser que je suis souvent très en avance côté mode, parfois de plusieurs décennies ! j'aime bien "encombrer" ton blog intellectuel de trucs de filles bien futiles. ça me ressemble... ! Surtout qu'à l'heure actuelle, j'ai vachement le temps de faire la fille...

Za 27/05/2013 20:11

Ann'ch cette réponse complète et circonstanciée me va droit au coeur ! Elle n'encombre en rien mon blog qui n'est jamais autant commenté que lorsque je m'y épanche de soucis féminins existentiels...
J'espère que tu t'es comptée parmi les gens du Sud que j'aime. Parce que vu d'ici, l'Ardèche c'que ça peut être au Sud ! Tout ça pour te dire que je viens te voir cet été !
Mille bises de ton Ergie !

drawoua 26/05/2013 20:12

Chouette chouette chouette ! merci pour ce petit bout de toi ! Bises ma Za !

Za 27/05/2013 20:08

Mais de rien chère Drawoua !
Bises et à très vite !

der König von jeder Länge 26/05/2013 19:58

Si je devais écrire au brouillon mes commentaires puis les relire, les mijoter,... jamais ils n'apparaîtraient ici... ça doit être pour ça que je n'ai pas de blog et me contente de polluer le tien :-p

Za 27/05/2013 20:08

Mais que non, ce n'est pas de la pollution !
Et je ne comprends toujours pas ton pseudo ce qui doit te réjouir au plus haut point, j'imagine...