Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

254 articles avec albums

petit poilu

Publié le par Za

Pour les fans de BD, pour ceux qui ont dans les environs des petites personnes qui ne savent pas encore lire, pour ceux qui savent s'émerveiller de jolies histoires pas idiotes, réjouissez-vous: voici Petit Poilu !!! Dessins de Pierre Bailly, scénario de Céline Fraipont, tout deux belges, comme il se doit !

Petit-Poilu.jpg

C'est une bande-dessinées sans texte, très bien fichue, drôle, tendre, pas cul-cul pour deux sous. Tous les matins, Petit Poilu se lève, petite toilette, petit déjeuner, et hop, il se rend à l'école... où il n'arrive jamais car il lui arrive toujours d'extraordinaires aventures... Ce qui me touche particulièrement, c'est que lorsque la situation est critique, il tire de son sac une photo de lui avec sa maman, et hop, c'est reparti ! Voilà, voilà...

Nous, on vient de se régaler du petit dernier qui vient de sortir:


petit-poilu2.JPG

... et qui commence comme ça:

petit-POILU-planche.jpg

Pour lire la suite, il suffit de courir chez son libraire BD préféré (le nôtre se trouve à Dunkerque, hélas...) !
(Petit Poilu est publié chez Dupuis.)

Partager cet article

Repost 0

Devenir un ogre ! Quel projet admirable pour un enfant ambitieux !

Publié le par Za

Cette maxime est tirée de l'admirable ouvrage "les Ogres, encyclopédie thématique de l'ogritude" (Albin Michel).

Dans un préambule délicieux, l'auteure du texte, Sylvie Chausse, nous prévient : "L'aspect scientifique de cet ouvrage peut rebuter. Qu'on le comprenne : l'auteur n'a nullement le désir d'amuser, mais celui, tellement plus noble, d'instruire."


Ce traité fort instructif, donc, est  magnifiquement illustré par Christophe Durual et Philippe-Henri Turin. J'en ressors incollable sur les délicats us et les remarquables coutumes des ogres, leur anatomie, leur vie sexuelle, sans parler, évidemment de l'impressionnant chapitre consacré à la gastronomie... Et je ne peux m'empêcher de vous livrer un extrait de la recette du Bourguignon qui commence par : "Prendre un vigneron de Bourgogne" et se termine ainsi : "Une variante plus relevée, voire exotique, de cette recette se fait tout simplement en prenant le vigneron au moment où il est est train de sulfater sa vigne."
Ce livre, fort instructif donc, et tout à fait sérieux, vous évitera bien des déboires en vous apprenant, par exemple, comment faire la différence entre une montagne et un ogre endormi. Et surtout... Et surtout... Voilà :  je me dois de vous livrer une dernière citation, car la découverte que j'y ai faite est susceptible de bouleverser votre vie, en tout cas, votre prochain mois, surtout si des petits enfants peuplent vos entourages... Bon, allez, j'y vais... "En hiver, l'ogre complète son costume par un habit bordé de fourrure qu'il choisit souvent de couleur rouge afin de ne pas se confondre avec la neige ou les bois noirs. A cette saison, les plus âgés se laissent pousser la barbe pour avoir le menton au chaud." Et quand vous saurez  que "la hotte en osier, permet à l'ogre de transporter facilement les enfant capturés pour avoir les mains libres", votre effroi sera complet et vous vous ruerez chez votre libraire pour faire l'acquisition de cet ouvrage essentiel !

 

Les Ogres

Sylvie Chausse

illustré par Philippe-Henri Turin & Christophe Durual

Albin Michel Jeunesse, 1993

Partager cet article

Repost 0

11 novembre

Publié le

Une journée qui commence dans un petit froid piquant. Je suis très en retard, je n'ai pas eu le temps de mettre mes chaussettes, ni de me coiffer ( je  garde la capuche de mon duffle coat rouge )...
Fanfanre, discours, et puis des petites filles qui lisent en s'appliquant les noms inscrits sur le monument aux morts. Drôle d'impression...  Ai-je trop lu Tardi ?

 

Publié dans albums

Partager cet article

Repost 0

trouvailles

Publié le

Un brin d'enfance qui a ressurgi à l'occasion d'une flânerie bloguesque... http://charliepop.over-blog.com/article-35667847.html



Je viens miraculeusement de retrouver ce gouleyant album que j'avais complètement oublié très orange, très seventies. Il était au fond d'un carton de livres, fermé, scotché depuis 6 ans (travaux, déménagements). Avec lui, quelques petits camarades kitch et tendres...



























 

illustrations de Richard Scarry

Et là, un recueil de contes illustré par Gustave Tenggren, qui se termine sur ce renard extraordinaire qui vient de manger, dans l'ordre, Dinde Dandinante, Oie Maladroite, Caneton Joyeux, Poule Gloussante et Petit Poussin, d'où son air satisfait :

 

Partager cet article

Repost 0

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26