Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2 articles avec benjamin chaud

Pomelo se souvient

Publié le par Za

Pomelo se souvient

Il se souvient de son pissenlit jaune plop, qui arrivait au printemps et partait avec l'hiver.
Des nuits trouées de questions.

Pomelo est de retour - et je ne suis que joie.
Pomelo, c'est l'éléphant rose, le petitou qui vit sa vie d'éléphant miniature sous un pissenlit. Si je devais donner un conseil à ceux qui n'ont jamais lu Pomelo, il serait simple : lisez-les tous. Les dessins de Benjamin Chaud y sont à la fois naïfs et énergiques, parés de couleurs franches. Le texte de Ramona Badescu sera pour vos chers minuscules une belle entrée en poésie tant il est évocateur. Texte et image, jamais l'un ne piétine les pieds de l'autre et les deux regardent avec tendresse ce personnage rêveur.

Pomelo se souvient

Dans le cas qui nous occupe, Pomelo se souvient, armé d'un crayon.
Il se souvient des couleurs, de la générosité du jardin. Il se souvient de ses amis, de ses parents - atypiques, les parents. Petits et grands bonheurs traversent l'univers de Pomelo. Et, le crayon à la main, le lecteur peut se souvenir avec lui- un lecteur actif donc, qui peut piocher dans sa mémoire les souvenirs de ses lectures précédentes. Et si ce n'est pas le cas, il est certain de cet opus éveillera chez lui la curiosité d'aller à la rencontre de ce personnage si attachant, tout en lui permettant de faire sien cet album décidément épatant.

Pomelo se souvient

Pomelo se souvient
Ramona Badescu & Benjamin Chaud
Albin Michel Jeunesse, 2017

logo challenge albums 2017

Partager cet article

Repost 0

Georgia

Publié le par Za

Georgia

Par où commencer ?
Allons-y pour un teaser une bande-annonce.

L'histoire d'abord. Lorsque Georgia emménage dans ce grand appartement avec sa tante, elle vient d'être séparée de ses soeurs. On imagine combien les valises doivent être lourdes, nul besoin de s'appesantir. Elle débarque là, accompagnée de rêves bruyants, encombrants et colorés - gloire à Benjamin Chaud !  L'illustrateur creuse ici du côté de l'invisible, ajoute au texte un pan de fantaisie et de joyeux désordre.

Georgia

Derrière un des murs de cet appartement, quelqu'un joue du violon toutes les nuits. Et Georgia, entre ses rêves et la musique, s'enferme, inquiète sa tante. Avec ce violoniste, c'est un pan de fantastique qui s'impose. Un musicien venu d'un autre temps et qui révèle à Georgia ce qu'elle sera, ce qu'elle est déjà : une chanteuse.

Georgia

Des albums-CD, livres-disques, albums musicaux, on en a écouté des charrettes, avec plus ou moins de bonheur, des chansons plaquées sur un texte, des textes adaptés à des univers classiques... Ici, l'équilibre est parfait et fait de Georgia une expérience immersive. Une trentaine de chansons, un beau travail d'équipe orchestré par Albin de la Simone. Et des interprètes au diapason : Ariane Moffat, Rosemary Stanley, Pauline Croze, Emilie Loizeau, Alain Chamfort... Un beau mélange de pop et de jazz, saupoudré des belles voix lyriques de Karine Deshayes et de Magali Léger, de la maîtrise de Paris.

Cécile de France prête sa voix à l'héroïne, avec simplicité et justesse. Elle est accompagnée avec douceur et bienveillance par Anny Duperey, marraine de l'Association SOS Villages d'enfants.
A mille lieux des textes à thèmes, pouah beurk, Georgia fait preuve d'une saine complexité, entremêlant deux histoires, sans crainte la profondeur, la complexité. L'histoire de Georgia va vous enrubanner tranquillement et vous emmener bien loin de la réalité. Mais tout doucement, l'air de rien et tout vous paraîtra aller de soi, l'incroyable et le merveilleux.

Georgia - Tous mes rêves chantent
Timothée de Fombelle & Benjamin Chaud
Gallimard Jeunesse
novembre 2016

logo challenge albums 2017

Partager cet article

Repost 0