Lika aux cheveux longs

Publié le par Za

Il faudrait d'abord prendre son temps et pas ouvrir trop vite ce si bel album.

 

lika-aux-cheveux-longs-nobi.jpg

 

Profiter un peu de la magnifique couverture toilée, du titre imprimé en creux et doré, du portrait aérien, délicat, fragile de l'héroïne de Matayoshi, mi-humaine, mi-elfe, ses longs cheveux flottant au vent. Tout est dit dès la couverture. Voici un objet précieux, une vraie réussite éditoriale, une histoire à lire au calme, le soir, après s'être assurés qu'on ne serait pas dérangés.

 

lika1.JPG

 

Lika et sa grand-mère vivent modestement de la vente de fleurs séchées parfumées - il faudrait trouver une autre appellation que le mot pot-pourri, décidément pas terrible. Parfois, elles reçoivent la visite d'un petit garçon très gourmand, attiré par les succulent gâteaux de la vieille dame. Les temps sont durs et le coiffeur du village lorgne sur les magnifiques cheveux de Lika, et  lui en offre de quoi la mettre à l'abri du besoin, de quoi protéger les vieux jours de sa grand-mère.

 

lika3.JPG

 

Je ne vous en dirai pas plus. Sachez que ce que l'on croit voir, savoir, n'est pas toujours sûr, et que le courage, le dévouement seront récompensés. Une histoire classique qui pourrait figurer parmi les contes des frères Grimm. Le texte de  Yûji Kanno - et la traduction de Fédoua Lamodière - entraînent Lika du côté des classiques, de ces histoires impeccablement construites, envoûtantes, sans pour autant avoir recours au spectaculaire. La magie est ici un surnaturel quotidien, celui des petites divinités domestiques. De la même manière, les images de Matayoshi s'attachent aux attitudes, parfois aux regards mais pas toujours. Il n'est qu'à voir la scène où Lika demande à sa grand-mère la recette de ses gâteaux : le visage de la vieille femme est masquée par le dos de la petite fille. Pourtant tout y est dit de la tendresse et de la douceur qui unit les deux personnages.

Lika aux longs cheveux est un album à la fois raffiné et fort, superbement édité !

 

Lika aux cheveux longs

Yûji Kanno & Matayoshi

traduit du japonais par Fédoua Lamodière

éditions nobi nobi !

février 2013

 

Par ici, par là,

les billets de mes complices

à l'Ombre du grand arbre,

Dorota et Sophie.

Commenter cet article

severine 20/03/2013 22:14


Wah ! ça a l'air magnifique... Unpetit côté scandinave à la sauce japonisante ; mélange réussi visiblement !

Za 23/03/2013 13:04



Je pense qu'il devrait te plaire :)



Stéphanie Dumas 16/03/2013 15:34


J'ai adoré le graphisme autant que le texte ! 

Za 16/03/2013 19:55



Cet album fait l'unanimité !



Gaëlle 13/03/2013 08:25


Oui, c'est un beau travail tant sur le fond que sur la forme!

Za 16/03/2013 19:52



Un trésor !



faelys 11/03/2013 15:39


pour moi aussi ça a été un super coup de coeur!! et il tourne depuis de lecteur en lecteur, toujours autant apprécié.

Za 16/03/2013 19:52



Et pourtant, ce n'est pas le genre de dessin qui m'attire habituellement, mais ce livre a un charme fou !



Marie-France 09/03/2013 17:24


Je sais déjà à qui je vais l'offrir celui-là!!!!^^

Za 13/03/2013 13:13



Ca va lui plaire !